L’AFDR et le PAM au secours des Personnes Déplacées dans la province du Yatenga.

182 777 tonnes de vivres pour sauver 11 605 âmes et 6.201 enfants.

Les attaques sans précédent et les menaces perpétrées par les groupes armés non étatiques ont engendré  des conséquences déplorables dans la région du nord. Des personnes ont déserté leurs localités d’origine pour trouver refuge dans la Province du Yatenga notamment dans les communes de Ouahigouya, Rambo, Kalsaka, Kossouka, Oula et Séguénéga. Cette situation limite l’accès des populations aux services sociaux de base et impacte négativement la mise en œuvre des activités agro-sylvo-pastorales. Ce contexte, expose également les Personnes Déplacées Internes (PDIs) aux risques d’insécurité alimentaire et de malnutrition.

« Offrir une vie d’une parfaite intégrité aux Personnes Déplacées Internes »

En réponse donc aux besoins alimentaires et nutritionnels des Personnes Déplacées Internes (PDIs), le Programme Alimentaire Mondial (PAM) en partenariat avec l’Association Formation Développement Ruralité (AFDR), met en œuvre un programme d’assistance alimentaire intégré, comprenant une assistance alimentaire et la fourniture d’aliments nutritifs spécialisés aux ménages, aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes dans la province du Yatenga.

Ainsi, des distributions de vivres aux Personnes Déplacées Internes (PDIs) dans les communes de Ouahigouya, Rambo, Kalsaka, Kossouka, Oula et Séguénéga, pour la période de mars 2020, se déroulent dans lesdites localités   du 17 au 27 mars 2020. Aussi, afin de respecter les mesures prises par les autorités pour des raisons de sécurité sanitaire, l’AFDR a pris des résolutions fermes pour éviter l’attroupement des bénéficiaires et adopter des mesures d’hygiène dans l’enceinte des différents sites de distribution pour éviter toute éventualité.

L’AFDR et le PAM, toujours mobilisés pour la même cause.

AFDR, l’espoir d’un lendemain meilleur.