La délégation allemande a visité le Magasin PAM de l'AFDR, don de la Coopération allemandeLe dimanche 31 mai 2015, une délégation de l’ambassade d’Allemagne a rendu visite à l’Association Formation Développement Ruralité (AFDR) et échanger avec les organisations paysannes membres dans le cadre du programme PAM, Achat au service du Progrès (P4P).

La délégation allemande forte de 8 membres a pu visiter des infrastructures réalisées du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) dans le cadre du programme P4P, achat au service du progrès au profit de l’Association Formation Développement Ruralité (AFDR). Ces joyaux appelés Magasins PAM sont au nombre de deux (2) construits avec une capacité de stockage de 100 tonnes grâce à l’appui du ministère des affaires étrangères allemands que le Dr. Peter Buschmann et sa délégation ont vu à Tangaye et Ouahigouya.

Ensuite la délégation s’est rendue au Centre de Formation Agricole et Artisanale (CFA) où une visite guidée a permis d’apprécier les différentes activités du centre et le savoir-faire des pensionnaires allant de la formation des jeunes en métier agricole et artisanal comme la mécanique deux roues, la coupe-couture, l’électricité, la maçonnerie etc. Dr. Peter Buschmann, chef d’Unité Assistance Humanitaire a été temoin de l'efficacité de l'égraineuseLes responsables de groupements ont exprimé le souhait d'aller à la transformation de leur productionDans le programme P4P sur le volet appui à la production, des producteurs comme Seydou Zono ont été outillés en technique de production du « compost plus » avec de résidus agricoles afin de faciliter la fertilisation des sols pour un meilleur rendement.

Les champs écoles, les équipements comme la décortiqueuse ont été passés en revue par l’équipe de l’ambassade d’Allemagne au Burkina Faso. Le clou de cette visite fut la séance d’échange avec les organisations paysannes membres de l’AFDR. Elle s’est portée essentiellement sur l’impact du projet sur les conditions de vie des bénéficiaires et les défis futures surtout à l’endroit des femmes. Toutes sont été unanimes sur le changement qualitatif qui a été opéré dans leur vie quotidienne. En effet, Selon Fatima Savadogo, productrice et Présidente groupement Sidwaya grâce aux revenus de la vente du niébé, elle peut désormais faire face aux problèmes de scolarisation, d’habillement des enfants et contribuer à la gestion du ménage.

Quant aux défis, la présidente du Conseil d’Administration de l’AFDR ci-devant productrice, Limata Zono, l’a résumé à la transformation pour apporter une valeur ajoutée à la production. Elle a donc posé comme doléances l’appui en équipement de transformation à l’endroit du programme P4P. Cette préoccupation a retenu l’attention de Dr. Peter Buschmann, chef d’Unité Assistance Humanitaire auprès du Ministère des Affaires Etrangères Allemands et de Yves Gérard Aklamavo, coordinateur, de P4P. Ce dernier a invité l’AFDR d’en définir comme une priorité dans les besoins exprimés à l’endroit du PAM dans le volet P4P.

C’est animé d’un sentiment de satisfaction que le Dr. Buschmann a apprécié les résultats de l’effort de son gouvernement qui a transformé profondément la vie des acteurs du monde rural surtout la frange féminine à travers le programme Achat au service du Progrès. Il entend jouer le rôle d’ambassadeur pour plaider auprès des donateurs afin de relever les prochains défis des producteurs et productrices.

Cellule Communication